#2 Chine-USA en cargo: mes 12 photos souvenirs

21 février 2019 (2ème jour à bord) : « Nous avons jeté l’ancre toute la journée en attendant que le port de Shanghai nous accueille. Ce sera la nuit prochaine. Après ma lune de miel hier, je remets les pieds sur terre aujourd’hui. JE DÉPRIME. Manger avec des gens qui ne parlent pas et devoir trouver un sujet de conversation me déprime. Ne rien faire de la journée et ne pas avoir accès à internet me déprime. »

24 février 2019 :  » Je me suis assise en tailleur à la proue du navire et j’ai écouté quelques minutes les vagues, la mer et le silence. C’était apaisant. J’ai oublié toutes mes angoisses, temporairement. Je n’ai plus du tout mal au dos depuis quelques semaines. Je me remets à manger beaucoup. J’ai très faim. Au delà du vide intérieur, cela m’aide à lutter contre le mal de mer. »

1er mars 2019 : « Il neige beaucoup. Les conteneurs sont couverts de neige. Je ne vois plus la mer à cause du brouillard. Nous nous trouvons tout au nord de l’océan Pacifique entre la Russie et l’Alaska. Demain, nous perdrons trois heures d’un coup. »

8 mars 2019 : « J’ai réussi l’exploit de retourner dans ma cabine après le dîner. Je n’ai pas pris de rab, même pas un second dessert. Je me suis régalée avec ma salade et mon sarrasin. Je vais à présent me faire plaisir avec un chocolat que le capitaine Igor m’a offert pour la ‘Journée de la femme’. Je suis terrorisée à l’idée de vivre une autre nuit d’insomnie, c’est vraiment l’enfer. »

« La nuit dernière, je suis descendue boxer à la salle de sport à 3 heures du matin puis j’ai regardé les étoiles dans le ciel. C’était l’enfer. (…) J’ai fumé une cigarette sur la passerelle devant le soleil couchant en chantant ‘Maria, Maria’ tout à l’heure, c’était le paradis. »

9 mars 2019 : « J’ai attrapé un rhume a l’oeil gauche. Ma paupière a gonflé encore et elle me fait trop mal quand je la ferme. Vadik m’a dit que mon oeil a attrapé froid. C’est très bizarre. J’ai mis du rouge à lèvres violet sur l’autre paupière pour égaliser la couleur. »

11 mars 2019 : « Il fait 25 degrés dehors. Grand soleil. Une petite brise. J’ai mis de la crème solaire et marché 7 kilomètres sur le pont. Je me sens paisible, heureuse. Je m’ennuie moins. 14 jours sans internet c’est un record absolu. Je me sens bien, à ma place. Je profite. »

13 mars 2019 : « Il fait si chaud. Climat tropical. Je suis paresseuse aujourd’hui. J’aimerais ne rien faire d’autre qu’écouter des podcasts dans mon lit toute la journée mais ma conscience me dicte de : sortir, marcher, bronzer, nager, manger, lire, faire l’amour, le yoga et méditer. Impossible à caser dans ma journée de paresseuse. Mon lit me manque déjà. J’ai trop chaud. »

15 mars 2019 : « Il fait grand vent aujourd’hui. J’essaie mais ne parviens pas à aimer mon corps qui a grossi. Je mange sans faim, tous les jours. Je me dégoûte. Les commentaires des marins sur mon physique pleuvent. Je n’arrive pas à les arrêter. Je suis fatiguée, écoeurée du sexisme ambiant. »

16 mars 2019 : « Nous venons d’entrer sur le canal de Panama. Nous avons passé trois écluses et je viens de voir un crocodile sur la rive du canal. Je me suis levée à 5 heures du matin pour ne rien rater. Les montagnes et la jungle panaméennes entourent le bateau. Nous avançons très lentement. Nous arrivons bientôt sur le lac qui constitue la majeure partie du canal. La traversée complète dure 12 heures. »

« Cinq heures que je suis debout maintenant, je commence un peu à fatiguer. Je rêve de passer un été dans une écluse ou un phare, toute seule. Je guiderais les bateaux, profiterais de la solitude, ferais la cuisine, du vélo, du jogging, du yoga. J’inviterais des personnes à faire l’amour avec moi dans ma minuscule bicoque. »

21 mars 2019 : « C’est terminé. Fini. Over. Le pilote américain nous emmène au port de Newark, à côté de New York. Il pleut beaucoup. J’ai peur qu’il fasse froid. Je vois les gratte-ciels de Manhattan. Bientôt la statue de la Liberté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑